Agrile du frêne

Type d'insecte
  • Ordre : Coleoptera
  • Famille : Buprestidae
  • Latin: Agrilus planipennis Fairmaire
  • Français : Agrile du frêne
  • Anglais : Emerald ash borer
Description

Distribution

Ontario, Québec

Micro-habitat(s)

Branche, Feuille, Tronc

Dommages, symptômes et biologie

Dépérissement de l'arbre, et notamment :

  • jaunissement du feuillage
  • éclaircissement de la couronne de l'arbre
  • traces laissées par l'insecte adulte lorsqu'il se nourrit des feuilles
  • prolifération de gourmands sur le tronc ou les racines
  • fentes verticales sur le tronc
  • déformation de l'écorce
  • petits trous de sortie (3-4 mm) en forme de D
  • galeries larvaires (en S) sous l'écorce remplies de sciure fine
  • présence de pics actifs en hiver et de trous de pics

L'agrile a tué des millions de frênes dans le Sud-Ouest de l'Ontario, le Michigan et ses États avoisinants. Ce ravageur constitue une menace grave pour l'économie et l'environnement dans les zones urbaines et forestières des deux pays. L'agrile du frêne attaque et tue toutes les essences de frênes (sauf le sorbier d'Amérique qui n'est pas apparenté au frêne même si son nom commun anglais est mountain ash).

Au sud de son aire de distribution, au Michigan, l'agrile du frêne a une seule génération par année. L'émergence débute avec le mois de juin et se termine à la fin de juillet. Quelques jours après l'accouplement, les femelles pondent des œufs, un à la fois, dans les crevasses de l'écorce. Une femelle pond entre 60 et 90 œufs durant sa vie. Les œufs éclosent en sept à dix jours. Les larves creusent des galeries en S dans le phloème pour se nourrir. Elles hivernent dans l'écorce et se transforment en nymphes en avril ou mai. Le cycle de l'agrile au nord de son aire de distribution est inconnu pour le moment, mais il pourrait se dérouler sur deux ans.

Commentaires

Originaire de l'Asie orientale, on l'a détecté pour la première fois au Canada et aux États-Unis en 2002.

L'agrile du frêne peut effectuer des vols de plusieurs kilomètres, mais un autre facteur important qui contribue à sa propagation est le transport du bois de chauffage, du matériel de pépinière, des arbres, des billes, du bois non écorcé et des copeaux de bois ou d'écorce.

Les produits réglementés peuvent circuler librement à l’intérieur d’une zone réglementée, mais ne peuvent en sortir sans avoir obtenu préalablement l’autorisation écrite de l’ACIA. Quiconque contrevient à cette exigence est passible d’une amende ou s’expose à des poursuites judiciaires.

Les produits réglementés comprennent le matériel de pépinière, les arbres, les billes, le bois, le bois brut de sciage, y compris les palettes et autres matériaux d’emballage en bois, l’écorce, les copeaux de bois ou les copeaux d’écorce provenant de frênes (genre Fraxinus) ainsi que le bois de chauffage de toutes les essences.

Sources :

Agence canadienne d'inspection des aliments. [SD]. Avertissement phytosanitaire - Agrile du frêne, ( Agrilus planipennis), 1p.

[Anonyme], 2004. Invasive sepcies: how to identify emerald ash borer. J. Forest 102: 4-5.

Lavallée, R. 2011. L’agrile du frêne : cela vous dit quelque chose? RNCan, SCF, Centre de foresterie des Laurentides, Québec (Québec). L’éclaircie du Service canadien des forêts, Centre de foresterie des Laurentides. No 71. 2 p.

Troy Kimoto, T., Duthie-Holt, M. et Dumouchel, L. 2006. Guide des insectes forestiers exotiques. Agence canadienne d'inspection des aliments, 120 p.

Autres sources

Information sur les hôtes

Hôte(s) principal(aux)

Frêne, frêne blanc, frêne bleu, frêne d'Austin, frêne de l'Oregon, frêne noir, frêne pubescent, frêne rouge, frêne vert

Photos
  • Agrilus planipennis Fairmaire

    Larve

  • Agrilus planipennis Fairmaire

    Galerie

  • Agrilus planipennis Fairmaire

    Chrysalide

  • Agrilus planipennis Fairmaire

    Arbres infestés en terrain boisé

  • Agrilus planipennis Fairmaire

    Arbres infestés en milieu urbain

  • Agrilus planipennis Fairmaire

    Adulte

Plus de photos...

Date de modification :