Diprion européen de l'épinette

Type d'insecte
  • Ordre : Hymenoptera
  • Famille : Diprionidae
  • Latin: Gilpinia hercyniae (Hartig)
  • Français : Diprion européen de l'épinette
  • Anglais : European spruce sawfly
  • Synonyme(s) : Diprion hercyniae Hartig
Description

Distribution

Est du Canada, Manitoba

Régime et comportement alimentaire

Phytophage / Phyllophage / Défoliateur libre

Micro-habitat(s)

Aiguille

Dommages, symptômes et biologie

Pendant les périodes épidémiques, les dommages occasionnés par le diprion européen de l’épinette se traduisent par une défoliation plus ou moins sévère causée par les larves s’alimentant principalement de vieux feuillage et, exceptionnellement, de nouvelles aiguilles. Une défoliation sévère entraîne une diminution de croissance et de vitalité de l’arbre, voire sa mort dans le cas d’une défoliation totale.

Le diprion n’a qu’une seule génération par année dans la partie septentrionale de son aire de distribution, mais peut en avoir deux dans le sud du Québec. La larve passe l’hiver dans le cocon et s’y transforme en pupe l’année suivante, ou peut prolonger sa diapause et devenir adulte une ou deux années plus tard.

Commentaires

Espèce d’origine européenne, le diprion européen de l’épinette est signalé pour la première fois en 1922 au Canada et en 1929 aux Etats-Unis mais n’attire réellement l’attention des forestiers qu’en 1930 en raison des importants dommages générés sur des peuplements d’épinette en Gaspésie, au Québec. L'invasion s'est répandue rapidement à tout le nord-est du continent américain. C'est la découverte de cette infestation qui a conduit à la mise sur pied du réseau national d'inventaire des insectes forestiers, auquel devait s'associer les États du nord-Est des États-Unis.

Les populations de cet insecte commencent toutefois à décliner en 1938 avec l’apparition d’une maladie virale affectant les larves, jusqu’à retomber à un niveau endémique en 1945 auquel elles se sont maintenues depuis partout au Canada. Sa distribution actuelle au Canada s'étend de l'Atlantique jusqu'au Manitoba.

Information sur les hôtes

Hôte(s) principal(aux)

Épinette blanche, épinette de Norvège, Épinette noire

Photos
  • Gilpinia hercyniae (Hartig)

    Vue dorsale de la femelle (longueur, 8 à 9 mm)

  • Gilpinia hercyniae (Hartig)

    Vieille forêt d'épinette affectée

  • Gilpinia hercyniae (Hartig)

    Larves sur aiguilles

  • Gilpinia hercyniae (Hartig)

    Larve âgée (longueur, 20 mm)

  • Gilpinia hercyniae (Hartig)

    Femelle en train de pondre sur une aiguille d'épinette blanche

  • Gilpinia hercyniae (Hartig)

    Emplacement des oeufs sur les aiguilles

Plus de photos...

Date de modification :